Vendredi 19/04/2024  : coupures d'eau et perturbations pour le village de Mariembourg, rue des Démasqués et avoisinantes...

…suite à une fuite en urgence à la rue des Démasqués.

La qualité de l'eau est devenue une préoccupation environnementale et sanitaire majeure.

Pour qu'elle soit qualifiée de « potable », l'eau que nous distribuons au robinet doit répondre à des exigences très strictes. Nos analyses portent systématiquement sur 3 principaux types de paramètres :

  • les paramètres microbiologiques ;
  • les paramètres physico-chimiques ;
  • les paramètres liés au confort.

Paramètres microbiologiques

Le contrôle des paramètres microbiologiques permet d’éviter la présence de bactéries, de virus et autres parasites dans l’eau. La qualité microbiologique de l’eau est assurée par la désinfection lors de l’étape de traitement. Au cours de cette étape, la chloration est, entre autres, un procédé très répandu et particulièrement efficace. Néanmoins, il peut arriver que le chlore procure à l’eau un goût et/ou une odeur désagréable(s). Si tel est le cas, nous vous conseillons de prélever une carafe d'eau que vous placez dans votre frigo durant 20 minutes. Vous disposerez alors d'une eau de qualité sans odeur.

Paramètres physico-chimiques

L’étude des paramètres physico-chimiques permet de vérifier que l’eau ne contient pas d’éléments chimiques indésirables (ex : fer, manganèse) ou toxiques (ex : plomb, mercure).

Substance naturellement présente dans le sol et dans l’eau, le nitrate est indispensable à la croissance des végétaux. Tous les êtres vivants en produisent. En effet, le nitrate provient, entre autres, de la décomposition des plantes, des excréments des animaux ou encore des activités humaines (rejet d’eaux usées, utilisation d’engrais agricoles, etc). Le nitrate est utile dans le secteur agricole : il fertilise les sols, favorisant ainsi les récoltes. Cependant, il peut présenter des risques s’il est utilisé à trop fortes doses (ruissellement des nitrates dans les cours d’eau ou infiltration dans les nappes souterraines mal protégées). Le Gouvernement wallon, en association avec les producteurs d'eau et les agriculteurs, a mis en place la structure PROTECT'eau. L’objectif de cette association est d'accompagner les agriculteurs dans leur démarche pour protéger les ressources en eau de la pollution par le nitrate et les pesticides.

Utilisés à grande échelle dans les milieux agricoles, les pesticides constituent un risque potentiel de contamination de l’eau. C’est pourquoi, en 2009, un Arrêté du Gouvernement wallon a déterminé des zones de protection autour des sites de captage. Dans ces zones, l'usage des pesticides est réglementé voire même interdit.

Le plomb peut présenter des risques pour la santé humaine s’il est présent en trop grande quantité dans l’organisme. Conscients de ces risques, nous avons lancé une importante campagne de suppression des raccordements en plomb encore présents sur notre réseau de distribution. Attention, il s'agit des conduites situées en amont du compteur vers la conduite principale à rue. Si vous disposez encore de conduites en plomb après votre compteur sur vos installations intérieures, il vous est vivement recommandé de les remplacer. A défaut, tirez par exemple une à deux fois la chasse d'eau avant toute consommation à des fins alimentaires.

Paramètres de confort

Les paramètres de confort regroupent l’ensemble des caractéristiques sans aucun danger pour la santé mais pouvant occasionner une gêne pour la consommation de l’eau (exemple : couleur, odeur ou saveur inhabituelles, apparition de tartre...).

Une eau trop calcaire ou trop « dure » (c’est-à-dire riche en calcium et en magnésium) peut provoquer l'entartrage des tuyauteries et des appareils électroménagers.
La brochure "L'eau et le calcaire" rassemble de nombreuses informations concernant la dureté de l'eau distribuée à votre domicile ainsi que les moyens existants pour lutter efficacement contre les dépôts de calcaire. Vous y trouverez également quelques conseils sur la nécessité d’installer ou non un adoucisseur.

Il arrive que l’eau de votre robinet contienne – en très faibles quantités – des particules de fer ou de manganèse. Ces particules expliquent la couleur rouge-brun de votre eau. Cette coloration peut être due à la composition naturelle de l’eau que nous distribuons. Elle peut aussi être provoquée par la circulation à grande vitesse - ou dans un sens opposé au sens de circulation habituel – de l’eau dans les conduites (les petites particules de rouille qui se sont déposées au fil du temps dans les canalisations se décollent sous l’effet de la pression).

Sans être nuisible pour la santé, cette coloration entraîne des inconvénients. Lors de la lessive, notamment, elle peut causer des tâches sur votre linge (qui doit alors être relavé immédiatement).

Dans ce genre de cas, nous vous conseillons de laisser couler l’eau de votre robinet quelques instants jusqu’à ce qu’elle redevienne limpide. En cas de doute, ou si le problème persiste après rinçage, n’hésitez pas à nous contacter au 071 66 79 25.

Contrairement à ce que l’on peut croire, cet aspect de l’eau n’est pas dû au calcaire.

En fait, l’eau contient naturellement de l’air présent sous forme dissoute. Sous l’effet d’un changement de température ou de pression, l’air reprend son état gazeux en arrivant au robinet. Ce phénomène provoque la formation de microbulles qui donnent à votre eau une couleur blanchâtre, voire laiteuse.
Rassurez-vous, cet aspect est sans aucun risque pour votre santé.

Pour rendre toute sa transparence à l’eau, il vous suffit de la laisser reposer quelques instants ou de l’agiter avec une cuillère pour permettre aux bulles d’air de s’évacuer. En cas de doutes ou de questions, n’hésitez pas à prendre contact avec nos services au 071 66 79 25.

Avant toute chose, il est important de savoir si ce goût de renfermé provient des conduites intérieures de votre maison ou de notre réseau de distribution. Pour cela, prélevez de l’eau immédiatement après votre compteur. Si le goût de renfermé est déjà présent à ce stade, prévenez-nous au 071 66 79 25. Nous prendrons les dispositions nécessaires pour remédier à ce désagrément dans les plus brefs délais. Si, au contraire, l’eau n’a aucune odeur anormale après votre compteur, c’est que le problème vient probablement de vos installations intérieures.

En général, ce goût est dû à une trop longue stagnation de l'eau dans les conduites, notamment lorsque vous vous êtes absenté plusieurs jours. Pour y remédier, procédez à un rinçage de vos conduites en laissant l'eau s'écouler de votre robinet quelques minutes.

A l'INASEP, chaque prise d’eau fait l’objet d’un prélèvement minimum annuel des eaux brutes avant traitement avec une analyse complète portant sur plus d'une centaine de paramètres. De plus, nous réalisons un suivi rigoureux des concentrations en nitrate et pesticides.
Compte tenu de ces stricts contrôles de qualité, nous pouvons garantir la qualité de l'eau que nous distribuons.
Il n'est donc pas nécessaire d'utiliser une carafe filtrante ou tout autre type de filtre avant de consommer l'eau de votre robinet. De plus, sachez que les équipements à filtres exigent généralement un entretien très fréquent et minutieux, sans quoi ils pourraient contribuer à la prolifération de bactéries dans l'eau.

Généralement, l'eau du robinet d'origine souterraine contient naturellement du calcaire.

Dans son parcours naturel, l'eau traverse plusieurs types de sols de natures géologiques différentes. Elle se charge alors en sels minéraux et en oligo-éléments, dont le carbonate de calcium.

Le calcaire dissous dans l'eau n'est pas néfaste pour la santé. Au contraire, tout comme les produits laitiers, il apporte le calcium indispensable à la croissance et nécessaire pour se prémunir de la décalcification. Le calcium et le magnésium jouent également un rôle important sur les systèmes digestif et urinaire ainsi que sur la production de certaines hormones.

La présence de calcaire dans l'eau ne peut donc avoir qu'une incidence bénéfique sur la santé.

L'eau et le calcaire

La quantité maximale de nitrate que peut contenir l'eau du robinet est largement inférieure à une quantité éventuellement nocive pour la santé.

L'eau et le nitrate

Le chlore est un désinfectant efficace qui permet de préserver la qualité de l’eau tout au long de son parcours dans les conduites et d'éviter tout risque de contamination par les bactéries. La concentration en chlore de l'eau produite par l'INASEP est généralement inférieure à 0,10 mg/l, tandis que la teneur maximale autorisée est de 0,25 mg/l en Belgique.

Dans ces quantités, le chlore ne présente aucun danger pour votre santé. Il peut cependant procurer à l'eau une odeur et/ou un goût désagréable.

Les pesticides peuvent provenir, entre autres, de certaines pratiques agricoles (produits utilisés pour lutter contre les parasites) ou de certains usages des particuliers (produits utilisés pour entretenir le jardin). Conformément à la législation "Zéro phyto", les services publics ont pour obligation de réduire sensiblement l'utilisation des produits phytosanitaires d'ici juin 2019. Au delà de cette période, l'usage des pesticides sera complètement interdit dans les espaces publics et assimilés.

En Wallonie, on autorise seulement 1/2 millième de milligramme par litre d'eau pour l'ensemble des pesticides et 1/10 de millième de milligramme par litre d'eau pour chacun des pesticides pris individuellement.

La quote-part de l'apport en pesticides par l'eau du robinet ne représente qu'une infime fraction des apports journaliers, à côté de la consommation de certains autres aliments par exemple.

Afin de protéger les ressources en eau, il est impératif de réduire la quantité de pesticides employés et de proscrire tout gaspillage en la matière.

En savoir plus - conseils

Avant d’arriver à votre robinet, l’eau doit parfois parcourir de larges distances dans les canalisations. Pour préserver la qualité de l’eau tout au long de son parcours et éviter tout risque de contamination par les bactéries, il est donc parfois nécessaire d’injecter de très faibles doses de chlore, même à titre préventif.

En Belgique, la teneur maximale autorisée de chlore dans l’eau est de 0,25 mg/l. La concentration en chlore de l'eau produite par l'INASEP est généralement inférieure à 0,10 mg/l. Dans ces quantités, le chlore ne présente aucun danger pour votre santé. Au contraire, il désinfecte l’eau efficacement et vous met à l’abri d’une éventuelle contamination.

En termes de dureté, l'eau douce est une eau pauvre en calcium et en magnésium.

Elle est dite agressive à cause de son pH acide.

L'eau douce a un effet corrosif : elle peut provoquer la présence de particules métalliques issues des parois des conduites.

Pour arriver à température chaude à votre robinet, l'eau que nous vous fournissons passe par votre chauffe-eau/boiler privé. Dès lors, nous ne pouvons plus en garantir la potabilité.

En effet, le réchauffement peut provoquer la modification de certains paramètres de qualité de l'eau. De plus, la contenance du boiler (150 litres en général) peut entrainer une stagnation de l'eau chaude non utilisée et ainsi favoriser le développement de certaines bactéries.

En ce sens, l'eau issue du circuit d'eau chaude n'est pas potable.

Notre conseil : utilisez toujours l'eau de votre robinet d'eau froide pour boire, cuisiner et pour préparer vos boissons chaudes.

La dureté de l'eau, ou teneur de l'eau en calcaire, correspond à la quantité de calcium et de magnésium dissous dans l'eau. Plus cette quantité est faible, plus l'eau est dite "douce" ou "agressive"; plus cette quantité est élevée, plus l'eau est dite "dure" ou "calcaire".
La dureté de l'eau s'exprime généralement en degrés français (°f) :

  • 0 à 6 °f : eau très douce
  • 6 à 15 °f : eau douce
  • 15 à 30 °f : eau moyennement dure
  • 30 à 40 °f : eau dure
  • > 40 °f : eau très dure
     

Cette coloration rougeâtre de l'eau n'est pas nuisible pour la santé. Elle peut néanmoins avoir pour inconvénient de laisser des tâches sur votre linge lors de vos lessives.

Pour remédier à ce désagrément, il est recommandé de laisser couler l’eau de votre robinet quelques instants jusqu’à ce qu’elle redevienne limpide.

En cas de doute, ou si le problème persiste après rinçage, n’hésitez pas à nous contacter au 071 66 79 25.

En savoir plus - conseils

Partenaires