Les bureaux du Service de la Distribution d’eau de Philippeville seront exceptionnellement fermés ce lundi 05/12/2022…

…Pour les interventions urgentes, notre service de garde reste joignable au 071 66 79 25.

Problème d’eau potable

Vous constatez un problème et vous souhaitez :

Problème d'eaux usées dans l'espace public

Vous constatez un problème et vous souhaitez :

  • signaler un problème d’égouttage, contactez votre commune qui assure l’entretien des égouts.

  • signaler un problème lié à votre raccordement à l’égout ou à un collecteur, vérifiez votre fosse septique et faites-la curer au moins 1 fois tous les 3 ans. Contactez la commune ou l’INASEP selon que vous être raccordé sur un égout (le plus fréquent) ou sur un collecteur.
  • signaler un déversement, un problème à un ouvrage d’épuration géré par l’INASEP, vérifiez qu’il s’agit bien d’un ouvrage de l’INASEP (panneau placé à l’entrée de l’ouvrage). Relevez le n° de l’ouvrage (ex : P124, S100…) indiqué sur le panneau d’entrée de l’ouvrage. Contactez notre service de garde au 081 40 95 23 (24h/24h). Si personne ne répond, patientez et déposez un message sur le répondeur. Nous vous rappellerons dès que possible.

Vous souhaitez signaler un problème d'eau à la maison ?

FAQ

Vous devez contacter un plombier car la fuite se situe après le compteur. L’INASEP n’est pas responsable des fuites qui surviennent après votre compteur mais bien en amont de celui-ci.

Vous devez remplir le formulaire ou contacter le service de garde en téléphonant au 071 667 925.

  1. Fermez le robinet d’arrêt près du compteur. S’il est gelé, le dégeler préalablement à l’aide d’un sèche-cheveux (jamais de flammes).

  2. Ouvrez le robinet purgeur et le robinet le plus élevé sur la tuyauterie.

  3. Dégelez les tuyauteries métalliques à l’aide d’un sèche-cheveux ; avancez progressivement, l’eau s’écoulera par le robinet purgeur. Attention, ne pas faire fondre ou déforcer les tuyauteries en polyéthylène ou en PVC.

Quand tout est dégelé, fermez le robinet purgeur et ouvrez progressivement le robinet d’arrêt, si une tuyauterie était " éclatée " cela vous permettrait d’éviter " le dégât des eaux ".

Enfin, nous vous recommandons de surveiller régulièrement l’index de votre compteur. S’il arrivait que ce dernier semble tourner à vide quand personne ne prend d’eau dans l’habitation, c’est qu’il y a une fuite dans votre installation intérieure. Intervenez donc d’urgence. Cette surveillance régulière vous permettra de déceler les anomalies éventuelles et d’éviter ainsi les désagréments d’une facture salée.

Attention ! Un compteur gelé = compteur hors d’usage = ± 126 € de frais.

L’isolation des tuyauteries ne fait que retarder le gel de quelques jours … voire de quelques heures.

Une isolation sans apport de calories est totalement insuffisante pour protéger vos installations exposées au gel.

Là où passent des tuyauteries, maintenez la température des locaux et cages d’escaliers au-dessus de 0 degré.

Pensez que l’eau de vos radiateurs peut aussi geler. Obturez toutes les entrées potentielles d’air froid, tout en respectant cependant les impositions de sécurité en matière de gaz.

Le cas échéant, installez un " ruban chauffant " sur la tuyauterie et entourez le tout d’une gaine isolante qui limitera la consommation d’électricité.

Ce matériel ne peut être bricolé ; il faut se le procurer chez un professionnel. Le kit doit comprendre le ruban chauffant, la gaine d'isolation et un thermostat approprié.

Le ruban chauffant (+ 21 watts/mètre) est branché sur une prise de courant munie d’une terre !

En hiver, l’eau de distribution a une température allant de 4 à 12° C. Elle apporte donc des calories en permanence et permet d’éviter le gel si on laisse continuellement couler un filet d’eau au robinet le plus éloigné sur la tuyauterie exposée. Cette solution engendre un gaspillage qui a pour conséquence de faire monter l’ardoise. Aussi ne doit-elle être envisagée qu’en cas d’extrême nécessité. Attention, constater une diminution du débit de ce filet d’eau signifie un gel total à très court terme.

Dans un bâtiment inoccupé, la protection la plus efficace est de vidanger toutes les installations intérieures. N’oubliez pas que pour purger efficacement, il est impératif d’ouvrir, sur chacune des dérivations de l’installation, le robinet le plus élevé ainsi que le robinet purgeur situé à côté du compteur. Enfin, il vous est possible de demander, à votre distributeur, de fermer le branchement à rue. La remise en service coûte environ 126 EUR.

Rien ne sert de les envelopper d’une écharpe en cachemire ou d’une couverture " pure laine ".

L’important : le couvercle ne doit pas permettre d’entrée d’air ; si cela est nécessaire, déroulez une feuille de plastique à recouvrir de terre, le tout est à enlever à la fin de l’hiver. Le relevé de l’index du compteur doit rester réalisable par notre personnel.

Pour augmenter la sécurité contre le gel, vous pouvez prévoir un coussin d’air protecteur en installant un autre couvercle à poser 30 centimètre plus bas que le premier. Sous ce couvercle, fixez une plaque d’isolant (évite l’entrée d’air froid, maintient l’apport calorique du sol), ce second couvercle peut être : une plaque en bois sous laquelle est fixée une plaque en polystyrène, ou une simple plaque d’isolant. L’important est d’éviter l’entrée d’air froid et de maintenir l’apport calorique provenant du sol.

Remplir le puisard de laine de roche ne sert à rien, car le matériau va s’humidifier et geler. Nous vous recommandons de privilégier l’installation d’un ruban chauffant, toutefois à proscrire si le puisard est souvent sous eau. Enfin, une chambre de compteur enterrée étant généralement un lieu humide, veillez à éviter des accidents liés aux risques électriques. La sécurité en la matière, doit vous inciter à confier le montage à un spécialiste.

Partenaires