Bookmark and Share

Changement des agitateurs à la Station de Mornimont

Jeudi, 14 Décembre, 2017

Changement des agitateurs à la Station de Mornimont

Cette station d’épuration, entretenue par le Service Exploitation d’INASEP depuis 2013, est la 2ème plus grande en Province de Namur après celle de Lives-sur-Meuse : plus de 5 millions de m3 d’eaux usées y ont été traités en 2016 avant rejet en Sambre. Il est donc important de garantir son bon fonctionnement continu.

Vu les problèmes techniques rencontrés, un marché public avait été établi afin de changer les accélérateurs de courant dont la fonction, essentielle pour la bonne épuration des eaux, est d’assurer le « brassage » des eaux dans les bassins de traitement biologique.

Cette opération s’est déroulée du 20/11 au 4/12 sur la ligne de traitement biologique n°1 :

  1. Réorientation des eaux usées vers la 2e ligne biologique et le bassin d’orage, avec adjonction de chlorure ferrique pour en optimiser le traitement avant rejet en Sambre.
  2. Vidange du bassin n°1 et nettoyage de tous les ouvrages par les exploitants avec vidangeur (1 semaine).
  3. Pose des nouveaux accélérateurs de courant par la société désignée au marché : Excelio (1 semaine).
  4. Une fois le bassin vidé, l’accumulation de sables ayant été constatée sous les rampes d’aération, il a été décidé de profiter de cette opportunité pour que nos équipes corrigent, en même temps, ce problème :
    • Remontée des rampes d’aération (qui servent à oxygéner la biomasse épuratrice).
    • Descente d’un bobcat dans le fond du bassin.
    • Collecte des sables au bobcat et mise en conteneur.
    • Elimination, en centre agréé, des 16 m3 de sable ainsi collectés (IGRETEC Mont-sur-Marchienne).

Cette intervention conséquente (par la charge de travail comme la pénibilité des tâches – Coût des travaux : 190 000€), encadrée par d’importantes mesures de sécurité, a pu être réalisée grâce à une collaboration efficace de nos équipes d’Exploitation, de Maintenance, de notre Chauffeur grutier, de l’entrepreneur et de notre Conseiller en Prévention.

Les avantages qui en découlent :

  • Accélérateur nouvelle génération = meilleure fiabilité et efficacité énergétique.
  • Dessablage = meilleure efficacité d’aération = gain énergétique également.
  • En conclusion, meilleure protection de la Sambre et effets positifs pour maîtriser le budget d’exploitation courante (économie estimée : entre 6 500 et 10 000€/an) – donc le  coût de l’eau pour chaque citoyen.

Une fois le bon fonctionnement des nouveaux accélérateurs de courant validé, la même opération sera réalisée sur le bassin biologique n°2 fin janvier 2018.

Carte d’identité :

  • Station d’épuration :
    • Capacité Nominale : 45 000 Equivalents Habitants
    • Procédé d’épuration : prétraitements (dégrillage, déshuilage, dessablage) ð épuration par boues activées (bassins biologiques, 2 lignes de traitement en parallèle) ð séparation eau traitée / boues (clarificateurs) ð Rejet au milieu récepteur. La station reçoit des eaux usées et des gadoues de fosses septiques. Elle est dotée d’un bassin d’orage et d’une désodorisation physico-chimique de l’air des bâtiments avant rejet vers l’extérieur.
    • Prise en exploitation : octobre 2013
    • Montant des travaux : 17,7 millions d’euros
  • Traitement des eaux usées de :
    • Falisolle, Jemeppe-sur-Sambre, Mornimont, Moustier, Ham-sur-Sambre, Spy, Velaine, Auvelais, Sambreville.
    • Eaux acheminées jusqu’à la station d’épuration grâce à près de 38 km de collecteurs et 31 pompages (également entretenus par le Service Exploitation d’INASEP).
  • Pour l’année 2016 :
    • Charge biologique réelle : 37 300 Equivalents Habitants
    • Plus de 5 millions de m3 d’eau usées traitées
    • Près de 3 300 m3 de gadoues de fosses septiques traitées
    • Près d’1,8 millions de Kwh électriques consommés
    • 1 500 Tonnes brutes de Boues chaulées (pollution extraite des eaux usées) valorisées comme amendement agricole
    • Eaux rejetées en Sambre 100% conformes aux normes de rejet